The Daily Show & The Colbert Report

If you watch the news and don’t like it, then this is your counter program to the news– John Stewart, daily show

When the president decides something on Monday, he still believes it on Wednesday — no matter what happened Tuesday. –Stephen Colbert, Colbert Report

Ah, les Usa, première puissance mondiale, pays du hamburger frites, du Pepsi au petit déjeuner, et des secrétaires sous le bureau. Bien que connu pour laisser à tous ces journalistes un excellent degré de liberté d’expression, on a tendance à remarquer que la conception  du « politiquement incorrect » pour les journalistes américains est de pointer du doigt des événements et actions censés être inacceptables pour le grand public et d’en faire des analyses ridiculement poussées dans le but faire de l’audimat. Il n’y a pas de réelle critique du système politique américain mais plutôt une histoire d’accusations et de blâme pour faire plaisir à un parti ou l’autre. Heureusement, il existe deux irréductibles héros de la télévision américaine qui, en se définissant comme comédiens et non journalistes, se font un réel plaisir d’analyser les différents événements politiques et autres du monde américain, et du monde en général, de façon parodique, satyrique et complètement libre de toute langue de bois. Ces héros sont John Stewart du Daily show et Stephen colbert du Colbert report.

The Daily Show:
Emission diffusée du lundi au jeudi sur Comedy Central, et du Mardi au Vendredi sur Canal+ Décalé à 12h45

Le Daily Show est une émission qui se concentre sur les événements politiques et nationaux récents du monde américain. Son présentateur, le comédien John Stewart, s’amuse a décortiquer ces événements de façon parodique avec l’aide de ces faux correspondants qui sont « envoyés » directement sur le terrain (plus précisément placés devant un écran vert avec une image de l’endroit où ils devraient être), pour faire des analyses cocasses et marrantes des différentes situations. Après l’émission se termine avec un invité politique ou show business interviewé par le présentateur.

Ce qui est vraiment marrant et attirant dans cette émission, c’est qu’elle se permet d’appeler un chat un chat et de bien pointer du doigt l’illogisme et les erreurs et autres gaffes du gouvernement, aussi, le présentateur prend un malin plaisir à envoyer des clips de déclarations dites par les journalistes des differentes chaînes américaines, déclarations qui sont généralement clairement faux-cul ou alors tout simplement stupides, et de les analyser avec un « faux sérieux » franchement hilarant. Le tout ressemble un peu à la fin, à un zapping de canal commenté. Un rêve qui se réalise.

Trés souvent, à la fin de l’émission, John Stuart donne la parole au présentateur de l’émission qui suit la sienne, présentateur qui fût pour longtemps un des correspondant du daily show, le trés charismatique Stephen Colbert

The Colbert Report: Emission diffusée du lundi au jeudi sur Comedy Central

Contrairement à son grand frére « The Daily Show » où le présentateur a une attitude plus au moins retirée et sans parti pris. Le présentateur du Colbert Report , Stephen Colbert, se prend pour le roi du monde de la télévision et fait passer toutes les news et événement politiques par « sa » propre analyse et revendique que c’est la vérité absolue. L’émission commence toujours par des petites « catch-phrases » comiques de sa part, des analyses parodiques des différentes news et événement à la daily show, puis un invité à la fin qui est littéralement écrasé par les répliques tueuses et réponses au quart de seconde de Colbert.

Ce qui est absolument excellent avec cette émission, ce n’est pas vraiment l’analyse du monde politique en elle-même, mais plus le personnage que joue Colbert, personnage infiniment charismatique au level du Godlike. Grâce a son caractère et au soutien de son public qu’il appelle « the Colbert nation », Stephen Colbert a réussi un nombre impressionnant d’exploits que nulle autre personne ne peux se vanter d’avoir réussi. Des exploits comme avoir réussi à ajouter un de ses propres mots inventés au dictionnaire, réussi à donner son nom à une race d’aigle, d’araignée, de baleine et un pont en Hongrie, réussi à faire admettre son portrait de lui même pour un jour dans le musée des trésors de l’Amérique et a réussi à se faire élire l’homme le plus influent du monde par le Time magazine. C’est pour dire que l’homme a de la personnalité.

Parmi les mots qu’il a inventé nous avons « Thruthiness: « the quality by which one purports to know something emotionally or instinctively, without regard to evidence or intellectual examination. » ou alors « Wikiality: « together we can create a reality that we all agree on — the reality we just agreed on. »(en référence a wikipedia).

En résumé, je dirais que ces deux émissions maintes fois récompensées sont vraiment de purs bijoux de comédie qui méritent amplement d’être vu, ne serait-ce que pour rester « updated » sur ce qui se passe en Amérique, tout en se marrant bien sûr.

Publicités

5 réponses à “The Daily Show & The Colbert Report

  1. Et oui, vive l’amérique.

    On peut même s’amuser à faire la guerre grandeur nature en envoyant nos petits bonhomme de plomb loin loin tuer des autres bonhommes de plombs

  2. Nous passons environ 2 mois aux Bahamas tous les ans et regardons « the Colbert Report » tous les jours. Nous regrettons qu’il ne soit pas diffusé en France. C’est drôle ça me rappelle les meilleures émissions des « nuls » sur Canal+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s