Le Seigneur des Anneaux Online – Une balade en Eriador ça vous tente ?

lotrointro

« Un Anneau pour les gouverner tous. Un Anneau pour les trouver,

Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Au Pays de Mordor où s’étendent les Ombres. »

C’est beau hein ?

Qu’on se le dise dès le début, cet article ne sera pas un dossier complet sur Le Seigneur Des Anneaux Online. D’une part car y’a une tonne de choses que je ne connais pas encore dans ce mmo, et de l’autre part car c’est drôlement chiant de faire un dossier.

Donc messieurs dames, ce qui va suivre n’est qu’un simple carnet de bord d’un joueur du Seigneur des Anneaux Online depuis maintenant un an et demi.

Mais, qu’est-ce ?

Le Seigneur Des Anneaux Online, est, comme son nom l’indique, un MMORPG ( Massively Multiplayer Online Role Playing Game ) dans cet incroyable univers Heroic Fantasy que J.R.R. Tolkien nous a un jour créé ( le jeu s’inspire des livres, et non des films hein ). Le but est relativement simple à comprendre pour ceux qui ne le savent pas déjà :  Toi créer ton personnage ( toi avoir le choix entre Hobbit, Humain, Elfe, Nain ) , toi choisir ta classe de combat ( Cambrioleur, Chasseur, Champion, Capitaine, Gardien, Maitre du Savoir, Ménestrel, Sentinelle, Gardien des Runes ), et hop, toi remplir des missions, tuer des vilains, acheter de l’équipement toujours mieux pour ton avatar… Bref, un MMORPG quoi.

La particularité bien entendu avec les MMO, c’est que les gens autours de toi, dans le jeu, sont de vrais joueurs, qui, comme toi, font progresser leur bonhomme de jour en jour. ( je précise car y’a pas plus tard que ce weekend, j’ai rencontré une personne -relativement âgée certes- qui venait juste de découvrir que tous les autres personnages en jeu étaient de vrais joueurs. )


Allez ! On joue !

Premier constat lorsqu’on entre en jeu : c’est beau. Très beau.

 » Les graphismes, les graphismes… y’a pas qu’ça dans un jeu !  » Heu ouais, c’est vrai. Mais bon, niveau immersion, ça en rajoute une bonne couche non ?  La Comté et ses sublimes plaines fleuries et vivantes, Evendim et ses larges étendues d’eau qui te donnent envie de tremper tes pieds de hobbits poilus, l’Eregion qui te donne envie à toi, Parisien, de quitter ton trou de pollution et de venir t’y installer dans une petite cabane perdue dans les bois.

Bref, LOTRO  ( Lord Of The Rings Online => Le Seigneur Des Anneaux, pour faire plus court ) est un jeu visuellement magnifique. Probablement l’un des plus beaux MMO qui soient, et le plus enchanteur.

Il suffit que votre bécane tiens un tant soit peu la route, et vos yeux en verront de toutes les couleurs . ( pour ma part, sur mon Athlon X2 6000+, Ati 4850, et mes 2GO de Ram, le jeu tourne en Ultra High sans problème )

Niveau sonore, du tout bon aussi. Le cuicui des oiseaux, l’eau qui ruisselle sous vos pieds, la lave qui s’agite, les hobbits qui chantent… Bref, l’environnement sonore est vraiment complet, je n’ai jamais vraiment eu à me plaindre de ce côté ci. Pour ce qui est des musiques… mmmh. En fait, je n’ai jamais vraiment écouté les musiques du jeu. Mon Foobar se lance toujours avant de cliquer sur l’icône de LOTRO  . Mais du peu que j’en ai entendu, elles collaient parfaitement avec l’endroit où vous vous trouviez, et avaient une petite touche épique.

Loup loup y es tu ?

Loup loup y es tu ?

Evendim, le paradis des poissons

Evendim, le paradis des poissons

A part cueillir des champignons, on y fait quoi ?

Comme je l’ai dit plus haut, quêter est la meilleure des solutions si tu veux que ton personnage devienne plus riche, et plus fort. Outre les très nombreuses quêtes que tu pourras trouver à droite à gauche, Lotro se décompose en Livres. Un livre, c’est une série de quêtes scénarisées. Une petite histoire dans l’histoire quoi. Généralement la récompense est bien meilleure qu’une quête de base, et surtout, un livre se termine toujours ( enfin pas sûr, vu que je n’ai fait que 7 livres sur 14 il me semble ) par une bien belle instance plutôt corsée, et quasi toujours uniquement réalisable qu’avec l’aide d’autres joueurs.

Car oui, LOTRO  se veut être un jeu communautaire. J’ai longtemps fait route à part, en évitant presque tout le temps les quêtes de communauté ( petit groupe de 6 joueurs max donc ), le résultat maintenant c’est que je suis super en retard niveau équipement, niveau Livres, et niveau Artisanat.

Ah bah ! Parlons Artisanat ! Dans LOTRO , tu auras le choix de te spécialiser dans une voie de métiers ( 3 métiers par voie ) . Ayant l’âme d’un campagnard, mon chasseur hobbit est spécialisé dans l’Agriculture, la Cuisine, et en Tailleur. En gros, je plante mes graines, et avec le résultat de mes récoltes, je confectionne des petits plats, différentes bières, ou même encore, différentes herbes à pipes. Le nombre de recettes est assez immense, certaines plus rares que d’autres, et donc plus difficiles à avoir.  Outre cette voie de fermier, tu peux créer tes propres armures, différentes potions pour toi et tes amis lors des plus folles soirées, des teintures pour donner une touche d’originalité à tes vêtements… bref, l’artisanat c’est long, très long, complet, et ça peut rapporter gros. Dommage que j’ai toujours négligé cette option du jeu, le besoin s’en ressent à plus haut niveau.

Viens me faire un calin ! Non ? Tanpis.

Viens me faire un câlin ! Non ? Tant pis.

Et la populace, ça kikoolol sec ?

Sache mon ami, que sur ce point, je suis et resterai toujours sacrément impressionné par la mentalité des joueurs de LOTRO ( du moins sur le serveur RP Estel ). J’en ai essayé des MMORPG tu sais, et des cas, j’en ai vu des tonnes. Mais miracle, enfin un serveur RP ( RolePlay ) qui est vraiment RP ! Bon, bien sûr y’a toujours des élitistes pour rembarrer des débutants en la matière sur les canaux de discussions généraux. Mais bon sang ce que c’est bon de se balader tranquillement, et de tomber sur un groupe de joueurs en train de discuter sereinement, en s’échangeant des tourtes, ou en se racontant leurs périples de la semaine.

On se prend très vite au jeu, même pour ceux qui ne sont pas habitués à ce genre de pratiques. Que ce soit dans une taverne, dans un champs, ou même au beau milieu d’un campement ennemi, le RolePlay est toujours présent.

Présence d’autant plus renforcée maintenant avec l’arrivée ( il y a quelques mois déjà ) du Housing. Le Housing, c’est le fait de pouvoir acheter une maison dans le jeu, et de l’équiper en décoration, choisir sa tapisserie, inviter ses amis dans son jardin pour boire une bonne petite chopine, établir une réunion de confrérie ( les guildes de LOTRO )… Bref. Un gadget certes, mais un gadget fort sympathique.

De plus, il n’est pas rare du tout que de grandes fêtes soient organisées par les joueurs sur le serveur. Grands repas, énigmes, blagues, beuveries… Bref, tout pour passer une bien bonne soirée détente…mais en jeu.

Concours de devinettes !

Concours de devinettes !

Et qui dit détente dit… dit… ? Musique ! Encore un gadget extrêmement sympathique que nous avons là. Qu’est-ce donc ? Moyennant quelques pièces d’argents, il est possible d’acheter son propre instrument de musique ( tambour, luth, cloche, harpe, clarinette…et j’en passe ) et de pouvoir jouer, devant qui le veut, ses propres compositions en temps réel. Armé de votre clavier, à vous de composer votre mélodie en fonction des différentes touches qui vous sont offertes. Et quand un joueur de Luth, un joueur de tambourin et un joueur de harpe s’accouplent, ça donne de sacrées belles choses.

Un petit exemple s’impose, avec Chevrefeuille, l’un des musiciens les plus réputés du jeu :

Mais y’a pas de défauts dans ce jeu ?

Dire « non » serait mentir. L’un des plus gros défauts, peut-être, est le début de l’aventure pouvant paraitre un peu long sur les bords, surtout au niveau des combats pas très excitants aux premiers abords. Certaines classes n’ont malheureusement pas beaucoup de skills d’attaques dans les premiers niveaux, donc pour eux ça se résume à : Cliquer sur le skill, attendre que le skill soit à nouveau actif, cliquer, attendre, cliquer… Bref. Mais bon, tout va mieux au bout de plusieurs niveaux quand les skills se font plus nombreux.

Un autre défaut qui n’en est vraiment pas un pour ma part, est le manque de grobillisme concernant les armures et les armes. J’en ai souvent entendu se plaindre que sur LOTRO les armes étaient basiques, les armures moches et sans GFX fullkikoo. Bah… oui et non. Les armes sont pour la plupart basiques certes, mais bon… Rares sont les épées à double lame dont une avec une aura verte de 10m à la ronde, et l’autre avec une aura rouge, dans l’univers de Tolkien… De plus, avec le système de teintures, chaque personnage est généralement visuellement unique. ( Il y a un système de costume multiple : en gros, tu peux apparaître avec des vêtements différents de ceux que tu portes réellement. Un bon point encore une fois pour le côté RolePlay du jeu, où en une seule touche, tu peux passer de ton costume de combat, à ton costume ‘ville’ ).

Pour ceux qui s’attendent à pouvoir déféquer dans la boite craniène des Hobbits  lvl 10, et massacrer de l’Elfe à coups de grosses haches rouillées, et bien … non. Dans Le Seigneur Des Anneaux Online, tu joues les gentils, point. Pas de ‘free pvp’, pas de royaume vs royaume. En guise de consolation, les développeurs ont quand même mis un petit mode ‘Player vs Monsters’. Il s’agit d’un endroit où les personnages d’un certain niveau ( plus de 45 il me semble ) peuvent combattre librement contre des joueurs dans la peau de monstres tout vilains ( le but principal étant de capturer, et de garder des zones ). En gros, dès le début de votre aventure, vous pouvez à tout moment aller voir un monsieur et lui demander de rentrer dans le mode ‘Players vs Monsters’. Là vous aurez le choix entre plusieurs types de ‘monstres’ déjà lvl 50 ( Orque, Uruk’, Ouargue… ). Votre monstre progresse et est sauvegardé bien entendu. A vous de lui acheter des skills, équipements… Bref. Pas vraiment l’extase pour les habitués de pvp, mais toujours sympa de voir une trentaine de monstres dans une bataille épique contre une trentaine de héros.

Sexy non ?

Sexy non ?

En vrac sinon ?

Tout récemment est sorti le premier addon pour LOTRO, intitulé : Les Mines de la Moria. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet, vu que je ne suis pas encore vraiment rentré dans les mines, et que je ne suis vraiment pas au courant de toutes les nouveautés. Par contre, je sais au moins qu’un système d’armes légendaires a été mis en place ( vu que j’en possède ! ). Il s’agit d’une arme capable de progresser en même temps que ton perso mon coco ! Elle prend des niveaux, gagne des caractéristiques supplémentaires… Bref, tu peux même la nommer comme tu veux. La question que je me pose est bien entendu : Il suffit donc d’avoir des armes légendaires et pouf on s’en fout des autres armes ? Oui et non apparemment. Vu que chaque arme trouvée est unique, il se peut qu’avant de tomber sur une arme avec de bonnes caractéristiques, on aura eu 5 ou 6 daubes légendaires. Donc, toujours avoir une bonne vieille arme ‘basique’ sur soit, en parallèle des légendaires.

What else ? En fait il y a encore énormément de bonnes choses à dire sur LOTRO, et même de mauvaises choses, le problème est que je ne les connais pas. Et quelque part, c’est une bonne chose. Pas besoin de devoir apprendre le jeu par cœur pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur.

Tu le conseillerais à qui ce jeu ?

A ceux qui aiment prendre leur temps dans un jeu. Ceux pour qui le mot ‘jouer’ rime avec ‘plaisir’. Pour apprécier Le Seigneur Des Anneaux Online, il faut vraiment jouer le jeu, et se donner à d’autres activités que de faire des instances sur instances ( je ne vise aucun autre MMO… ).

Les fans de l’univers créé par Tolkien ne devraient pas être déçus non plus. Je connais pas mal de joueurs ingame qui se sont mis à LOTRO uniquement car ils appréciaient les livres, sans vraiment raffoler des jeux vidéos. Juste pour le plaisir de pouvoir combattre les ‘méchants’  ou de découvrir les lieux de leurs livres favoris, tout en discutant de leur passion avec les autres joueurs.

Le Seigneur Des Anneaux Online n’est pas un MMORPG pour les hardcore gamers. Par hardcore gamers, j’entends par là les grobills se fichant totalement du background de leur jeu, et ne voyant uniquement comme but la course à l’équipement, ou au groskikimètre, pour pouvoir poutrer ses potes et se vanter dans la cour de récré.

Car comme dirait la chanson :  «  Il faut prendre le temps d’apprendre à connaître
De Laure ou Lorie celle que je veux bien être..
 »

Hum.

Et pour ceux qui souhaiteraient essayer le bouzin, y’a 14 jours gratos pour vous, et c’est ici : .

lotro-cartelotro-tavernelotro-dada

Publicités

10 réponses à “Le Seigneur des Anneaux Online – Une balade en Eriador ça vous tente ?

  1. Oui effectivement, vive les hobbits. Et merci pour ce jouli texte. Je me suis mise à LOTRO (enfin les 14J d’essai pour le moment) parce que j’en avait ras la casquette de la communauté kikoo de WoW, même (et surtout) sur les serveurs RP.
    Pour le moment j’ai pas croisé grand monde mais ça viendra. 🙂

  2. Tu devrais vite croiser du monde au bout d’une dixaine de niveaux, avec tous les rerolls Sentinelle et Gardien des Runes qu’il y a ( les nouvelles classes de la Moria ).

    N’hésite pas à demander de l’aide si besoin dans le canal regional ( ou même ici si tu as des questions ) les gens répondent souvent vite et n’hésite pas à venir sur place filer un coup de patte.

  3. On y croise du monde rassure toi, j’y joue depuis un an et demi maintenant et je peux t’assurer que tu n’est pas seul en ces terres 🙂
    Bel article qui reflète bien l’esprit de la communauté LOTRO (du moins sur Estel : serveur RP).

    On est y pour s’amuser sachant qu’il y a quand même de sacrés défis à relever dans certaines instances. Le role-player et le gamer s’y retrouvent tout les deux.

  4. Héhé super article Zenzen (aka NeoOoeN) si je ne jouais pas déjà je m’y mettrais xD
    Tu aurais pu parler de ta super conf’ mega sympa et de son chef charismatique que tu adore 😛

    Mes amitiés à tes co-rédacteurs et à tous ceux qui passeront par ici.

    Aeghrond

  5. « Tu aurais pu parler de ta super conf’ mega sympa et de son chef charismatique que tu adore »

    Zut. C’est quelque chose de tellement évident pour moi que ça m’est passé un peu au dessus de la tête.

    Mais depuis la disparition de cette brave Biera’, j’avoue que mon hobbit commence à prendre peur lorsque tu l’invites à monter sur ton cheval, tout en lui proposant un bonbon au miel.

  6. Je suis étonnée qu’un hobbit ait pu écrire un texte aussi long et complet… et je n’ose imaginer la quantité de muffins à la myrtille et autres tartes aux mures qu’il a absorbés pendant ce temps !

    Rien à redire à ce texte de présentation de mon MMORPG préféré (c’est aussi le seul, c’est vrai…) : venez goûter à la quiétude des paysages de la Comté et à la tourmente des tréfonds de la Moria, vous ne serez pas déçus.

    Anyssa, Sentinelles des Istari, serveur Estel (RP)

  7. Pingback: Radio Rivendell – La radio des poilus à longues oreilles. «

  8. Pingback: Le Jukebox de la semaine #14 «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s