« Schrrrrr schrrr», les boots de la japonaise feignante.

En direct de Nagan…en fait de Tokyo, j’ai l’occasion de contempler des tas de choses hilarantes, intéressantes, pathétiques, voire même sympathiques à l’œil.

Là pas de bol, on va parler d’une chose qui fait plutôt mal à l’œil, et surtout aux oreilles: le retour de la botte esquimau.

Et oui, depuis le début de l’hiver, on aperçoit aux pieds de nos menues japonaises de grosses bottes en peau de nubuck de couleurs plutôt hivernales et tristounettes (à savoir noires ou beiges).

Bref, cela ne serait en rien irritant si lesdites bottes que voici:


ne me déplaisaient que par leur manque de glamour.

Elle font également du bruit.

Oui, nous sommes d’accord -et je fus gentille en ne soulignant que sa carence cruelle en féminité- sur le fait que cette chaussure est tout simplement moche. De plus, l’utilisation prolongée de ces bottes (soit une utilisation normale) entraîne fatalement une déformation (elle avait une forme à la base?) du machi…de la chaussure. Hum. En gros, sans vous faire un dessin, y a des plis partout, on voit plus le talon, on ne distingue plus le cul de la tête, c’est horrible, c’est affreux.

La donzelle, exhibant fièrement son appartenance à la mode godassière Tokyoïte (oserais-je généraliser et dire japonaise?), ne se doute aucunement qu’elle ne ressemble à rien sauf peut être à un yupik SDF, et insiste lourdement: elle traîne les pieds.

Car la mode ne se limite pas qu’à montrer qu’on porte ces grolles infâmes, il faut aussi le faire entendre. Cet hiver dans les rues de Tokyo, on entend beaucoup de « Schrrrrr schrrrrr schrrr », tellement que ça en est devenu insupportable à mes oreilles. De plus, le traînage de pieds s’il est accompagné d’un déplacement synchronisé et convergent des pointes de pieds (la démarche bien connue du canard inversée), donne à la grogn..demoiselle un côté « femme-enfant », voire même kawaii.

Moi je dis, y a des choses qui me dépassent.

Créons une pétition pour la suppression totale des boots-esquimau, allez, faites ça au moins pour mes nerfs.

miak’.

Publicités

20 réponses à “« Schrrrrr schrrr», les boots de la japonaise feignante.

  1. Je me rappelle que ce qui m’avait choquée, c’est de voir ce genre de chose immonde quand je suis allée à Tokyo, c’est à dire… en août. >_< (genre t-shirt, mini short… et ça aux pieds o_o)
    Mettre ça quand il fait froid, à la limite je peux comprendre l’intérêt. Mettre ça par 30° dehors, ça me sidère.
    (mais au moins ça faisait moins de bruit, ou alors comme je me fais vieille et sourde, j’ai pas entendu)

  2. Comme quoi, on se sent moins ringard quand on est nombreux à l’être. Ça me rappelle une vieille dame que j’ai croisée à l’aeroport ce week end portant une chapka avec… des tongs…

  3. Elle est où cette pétition ? Je signe illico. Et si par hasard, il y en a une qui traîne pour interdire ces affreux sabots de fermière en plastique que j’ai pu apercevoir l’été dernier, faites-moi signe. Excellent ton article, tordue de rire du début à la fin.

    • Ce ne sont pas d’affreux sabots de fermière comme tu dis, ces bottes sont absolument magnifiques, ceux qui les trouvent laides sont des ignorants de la mode.

  4. Ces bottes sont trop belles, vous n’avez pas bon goût. C’est la mode et arrêtez de critiquer alors que c’est vous qui n’allez pas bien, ces bottes sont magnifiques !

  5. comme le dit mon père: « et si c’est la mode de se mettre une paille dans le cul, tu le feras? » il faut croire que pour certains, oui.

    et je me suis autorisée un petit plaisir, j’en ai profité pour corriger les fautes de Paris Hilton.

  6. marrant, mon père a la même expression, à ceci pres que lui il dit une plume dans le cul, et pas une paille.

    et de toute façon la mode c’est pour les gens qui sont pas capable d’avoir une opinion eux-mêmes et qu’ont besoin d’etre guidés.

  7. mdr sa doit etre une vieille qui a mis sa…
    dsl les ptits vieux mais la mode a changé
    c’est plus les années 40..
    et puis les commentaires qui suivent sa ma bien fait rire
    il suffit que quelqu’un dise un truc tout les autres sont d’accord
    bande d’ignorantes.
    Amicalement

    • une vieille…
      la vieille en question a juste du goût, et en plus, elle est pas vieille. enfin si, si tu as 15 ans, bien sûr que je suis vieille, j’en ai moins de 30. mais dans ce cas là, tu me dois un minimum de respect, à savoir que je suis ton aînée, et que tu ne dois pas me traiter de vieille, c’est vexant…

      on en revient dans tous les cas au syndrome de la paille (ou la plume) dans le cul.
      la mode c’est souvent pas très original, et lorsqu’elle est en manque d’inspiration, elle va rechercher des trucs qui se faisait dans ces fameuses années 40, tu sais, chez les ptits vieux, et hop, on décrète que c’est beau et tout le monde suit. sûre que dans 30 ans, quand on regardera des photos de la mode d’aujourd’hui, on se foutra bien de notre faciès.
      les trucs d’aujourd’hui: les leggins, les grosse lunettes,les converse, les coupes de cheveux à franges…ma mère m’en affublait quand j’étais petite et je détestais ça. maintenant c’est plus la honte de porter ça, c’est chic. alors oui, la paille dans le cul, et bien profond.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s