« Les frères Grimm » de Terry Gilliam

Bonjour !

Il y a un sacré bail que je n’avais rien rédigé pour ce blog ! Pour me rattraper, voici une critique cinéma exceptionnelle ! Je ne vais pas vous parler d’un film japonais ! Étonnant, non ? Trèves de bavardages et entrons dans le vif du sujet.

Durant les vacances de Noël, à cette époque maintenant révolue des interminables pages de publicités sur le service public après le journal, passait, en seconde partie de soirée sur France 2 ce film de Terry Gilliam.

Affiche du film

Affiche du film

 

Informations :

Titre : Les frères Grimm
Réalisateur : Terry Gilliam
Avec : Matt Damon, Heath Ledger, Monica Bellucci, Jonathan Pryce, Lena Heady, Peter Stormare
Année : 2005
Catégorie : Fantastique

Monica Bellucci

Monica Bellucci

 

L’histoire :

« À l’aube du XIXe siècle, les frères Grimm étaient connus dans toutes les campagnes pour être les seuls capables de vaincre les esprits maléfiques et les créatures en tous genres qui épouvantaient les villages. Leur lucrative entreprise cachait cependant un petit secret : Jacob et Will se contentaient de combattre des monstres diaboliques que leurs complices animaient grâce à d’ingénieux trucages et d’impressionnantes mises en scène…
Lorsque les autorités les obligent à se rendre à Marbaden, l’enjeu est tout autre. Le hameau vit dans la terreur absolue depuis que ses petites filles sont enlevées les unes après les autres. Cette fois, les frères Grimm n’ont pas affaire à une illusion. Avec la très belle Angelika, ils vont découvrir que la forêt lugubre renferme un terrible secret, un monde de magie et de sortilèges peuplé des plus incroyables créatures. Pour percer le mystère et rompre la malédiction, Jacob et Will vont devoir affronter vraiment ce que le monde entier prendra bien plus tard pour des contes et des légendes… »

Source :  Allociné

La belle Angelika

La belle Angelika

 

Mon avis :

À moins d’avoir déjà traîné sur mon propre blog, vous lirez ici ma première critique négative. Premier point, j’ai été très déçue de l’utilisation beaucoup trop succincte et un peu à tort et à travers des contes que ces deux frères ont compilé (parce qu’ils ne sont en aucun cas auteurs des contes cités dans le film, ils les ont simplement modifiés). Il est vrai que les références étaient suffisamment subtiles pour ne pas alourdir le récit, mais je m’attendais à bien mieux. Comment ai-je pu avoir un tel espoir, c’est tout de même un film « hollywoodien » !…

Pour ce qui est des personnages, ils sont d’un fade ! La palme revenant à Monica Bellucci que, pour une fois, je trouve jolie ! En plus de cela, je déteste la relation que les deux frères ont dans cette production. D’une part, c’est un cliché vu des milliers de fois dans les films, et que ce soit dans le cas de deux frères ou de deux sœurs : deux personnalités diamétralement opposées, un qui croit en des choses en lesquelles l’autre ne croit en rien, un « jouisseur » et l’autre « sage », etc…Et surtout, le fait que l’un des frères s’en prenne constamment à l’autre m’a vraiment gonflée. J’ai eu souvent des envies de mettre des gifles !

Les deux frères

Les deux frères

En plus de ça, on nous gratifie de la présence totalement superficielle de la belle rousse, que je soupçonne d’avoir été « greffée » dans ce film pour qu’il y ait au moins une « attraction » pour ces messieurs, en attendant le décolleté pigeonnant de Monica Bellucci… Et puis, si on ne se rend pas immédiatement compte qu’une histoire d’amour va naître, c’est qu’on a vraiment grand besoin d’une paire de culs-de-bouteilles, tant c’est flagrant.
Bref, les personnages manquent cruellement de travail de profondeur et sont très souvent – si ce n’est systématiquement – caricaturaux. Heureusement que – mis à part Monica Bellucci semble-t-il (dont le doublage est affligeant) – les acteurs font au moins l’effort de jouer correctement !

Concernant les décors, c’est une des rares choses réussies du film, et encore, c’est bien trop sombre à mon goût. C’est quand même plutôt joli et la forêt – personnage en soi si l’on peut dire – est vraiment réussie dans l’idée. Pour ce qui est des effets spéciaux, je ne sais que dire ; j’ai eu du mal à distinguer un bon nombre de détails à cause de l’atmosphère glauque. Je m’avancerai quand même à dire qu’ils vont de « corrects » (du moins pour l’époque) à complètement ratés (je pense surtout à la scène où le cheval « dévore » la petite fille), pour ce que j’ai pu en voir.

Enfin, je trouve dommage que l’une n’en sache pas un peu plus sur les douze fillettes enlevées (notamment le Petit Chaperon Rouge et Gretel, pour ne citer qu’elles), c’est quand même un peu à cause d’elle tout ce qui se passe !

"Que tu as de grandes dents !..."

"Que tu as de grandes dents !..."

Le pire pour moi reste tout de même le fait que, même si les décors sont beaux, il n’y a rien, mais alors vraiment rien de féerique dans cette production ! Même s’il est vrai que lorsque l’on y regarde de plus près, ce que l’on considère comme étant des contes pour enfants recèlent parfois de choses plus ou moins terrifiantes, l’aspect poétique est inexistant. Et pour un film pour lequel les contes sont l’élément central, c’est un comble ! En bref, un fort potentiel donnant pour résultat un beau ratage.

Ce film fut pour moi une véritable déception. Très long au démarrage avec un scénario pas très structuré et qui, par-dessus le marché, a du mal à prendre son essor, j’ai eu du mal à accrocher. J’ai d’ailleurs lâché prise au bout d’une heure environ après avoir attendu, en vain, qu’il se passe quelque chose qui puisse attirer mon attention.

Pour conclure, je dirais que si vous avez 1h53 devant vous, lisez plutôt les contes de Perrault, d’Andersen et ceux que les Grimm ont récolté etc. Vous ne comprendrez pas le quart des références du film si ce n’est pas fait, de toute façon. N’empêche que j’espérais, mine de rien, d’en savoir un tout petit peu plus sur ces deux frères.

Les véritables frères Grimm

Les véritables frères Grimm

Je pense que si l’on avait su inclure de façon tout aussi subtile mais tout de même bien plus importante les contes qui sont censés être mis en avant dans ce métrage ; que si le scénario avait été plus solide, ou du moins, mieux exploité, et que si le film avait évité d’impliquer les frères Grimm, il aurait eu une chance de me plaire.

Ma note : 6/20. L’idée de base n’était pas mauvaise, mais les producteurs états-uniens peuvent vraiment transformer un diamant brut en bout de charbon quand ils y touchent parfois. Ok, ce film n’était certainement pas un « diamant brut » à la base, mais le résultat reste tout de même un beau gâchis !

Publicités

7 réponses à “« Les frères Grimm » de Terry Gilliam

  1. plutot d’accord avec votre critique…

    un beau ratage qui aurait pu être bien sympatique, dommage…

    mais vive monica quand même !

  2. hors sujet, mais Heath Ledger s’est mis à roxxer depuis Batman – et également depuis qu’il est mort (le James Dean syndrome)- ou quoi? parce que deux ans auparavant, quand il avait fait ce mémorable film de cowboys gay, tout le monde lui crachait à la gueule…

  3. (critique du film en passant: les talents d’actrice de Monica Belluci équivalant ceux d’un poulpe quinquagénaire atrophié, j’évite en général sa filmographie. donc un film de plus que je ne verrai pas! et grâce à ta critique, je n’en ai même pas le regret.)

  4. euh, Brokeback Mountain à l’époque ça lui avait valu un paquet de nominations pour un meilleur second rôle. Après j’ai pas vu le film hein donc j’peux pas dire, mais c’est clair qu’il avait rencontré un succès critique certain.

  5. J’ai maté ce film il y a un moment mais j’avais bien aimé. Déjà c’est barré comme tous les films de Terry Gilliam, mais c’est sur que c’est loin d’être son meilleur. Apres l’utilisation non fidèle qu’il fait des contes de Grimm on s’en fout un peu c’est pas ce qui est recherché. Et les décors sombres, les effets spéciaux étranges (je me rappelle plus de la scène du cheval, mais ça fait quoi un truc saccadé a l’animation image par image ?) c’est peut être volontaire ? Pour le scénario ça pête pas bien haut c’est vrai, mais bon il y a quand même des trucs vraiments marrants dans ce film, pareil pour les 2 frères « opposés » ça a peut être fait 50 milles fois, mais bon ça marche toujours (et le film se veut pas du tout sérieux, ils fallaient bien que les 2 personnages soit caricaturaux). Pour le jeu de Monica Bellucci, mouais c’est sur que c’est pas une grande actrice mais bon dans le rôle de la sorcière isolée ça passe encore, et il me semble qu’on la voit pas trop en plus. Par contre j’avais vraiment adoré les 2 « méchants » encore plus allumés que les 2 héros ! Bref c’est pas le meilleur Terry Gilliam, mais j’avais passé un bon moment. Et pour une grosse production américaine c’est vraiment au-dessus de la plus part des navets d’action made in usa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s