Les Fatals Picards débarquent !

Shitz...

Shitz...?

Chez OwShitz on a tendance à être toujours un poil en retard sur l’actu, dû généralement à une fénéantise qu’on ne se cache pas de fièrement revendiquer. Mais pas cette fois-ci !

 

Et rien n’est mieux que d’interviewer les Fatals Picards pendant qu’ils sont de passage en Picardie. La chance a fait qu’en plus ce soit leur premier concert de l’année et qu’on soit les premiers (enfin presque) à leur poser des questions  au sujet de la sortie de leur nouvel album Le sens de la gravité ainsi que de leur single Le combat ordinaire !

L’entrevue devait se passer tranquillement dans les loges, mais le retard pris lors de leur concert diurne pour des lycéens nous a amenés à s’installer tout simplement dans la salle. C’est donc dans une ambiance tamisée que vous allez pouvoir profiter de notre toute première vidéo. Enjoy ! 

Vodpod videos no longer available.
more about « Interview des Fatals Picards« , posted with vodpod

  

La qualité n’est pas excellente comparée à la vidéo originale. C’est pourquoi elle vous est proposée en téléchargement en deux parties : la première et la seconde.

Je tiens à remercier encore les Fatals Picards pour leur grande disponibilité, sachant qu’on était à la bourre de plus de 40mn pour le rendez-vous et que j’ai largement dépassé le temps qui m’était imparti.

Laurent Honel, Jean-Marc Sauvagnargues & Paul Léger

On sait poser, nous !

 

Un merci aussi à Pauline, qui travaille en fait au service digital chez Warner Music France, et indirectement à leur manager en vacances Aurélie, qui m’ont permis d’obtenir cette interview.

Je remercie également Isabelle, chargée en com au Chevalet de Noyon, qui a joué le rôle de cadreuse et sans qui j’aurais manqué d’assister au concert qui suivait. Ainsi qu’Emmanuel Moulic, photographe attitré pour ce concert qui a eu la gentillesse de m’envoyer ses photos « Photographie(s) Emmanuel Moulic ».Tous droits réservés. 

Son site.
 

Le fameux single

 

Leur site.

Leur myspace.

Le blog sérieux de Laurent aka Billy.

 

Extrait écrit de l’interview dont les fameuses premières questions perdues…

 

La conception du nouvel album est terminé ou il reste encore à peaufiner?

Ouais, on a terminé les enregistrements en studio pour les chansons de l’album, qui s’appelle Le sens de la gravité, qui sort le 2 mars.

On connait les Fatals Picards pour leur côté drôle et légèrement engagé. Vous continuez dans cette voie là sur cet album ou vous avez voulu exploré de nouvelles facettes ?

C’est bien ça, tu nous as bien décris. Les Fatals Picards seront comme ça dans cet album, avec des chansons légères et d’autres plus sérieuses, mais ce sera différent des autres albums puisque maintenant je suis le seul chanteur.

Vous comptez tester pour la première fois des morceaux du nouvel album à ce concert ?

Ouais on jouera celle sur Johnny qui a fait beaucoup de bruit et surtout la première chanson de l’album Le combat ordinaire.

Et vous le sentez bien, pas trop le trac?

Ah non, on ne connait pas trop ça chez les Fatals Picards. Au contraire on a déjà envie de vous jouer les nouveaux morceaux.

Vous avez un rituel dans le groupe avant d’entrer sur scène ?

On a un rapport très sain avec la musique. On n’a pas de petits machins, ni de petits rituels. L’idée c’est qu’avant de monter sur scène on attend en étant serrés les uns avec les autres, donc ce que tu partages avec eux c’est assez émotif. On se prend dans les bras, mais de là à dire que c’est un rituel…

Vous pensez quoi du téléchargement de musique dans son ensemble, qu’il soit légal ou illégal ?

Alors moi je suis pour le téléchargement illégal ou légal mais après c’est en fonction de sa conscience personnelle. J’ai 30 ans et c’est vrai que moi à l’époque j’avais un paquet de disques que j’achetais pour une chanson en me disant que le reste du disque allait être bien sans avoir eu l’occasion d’écouter avant, et en fait il n’y a qu’une seule chanson qui te plaisait, t’étais donc dégouté. Et moi maintenant je télécharge, je l’ai toujours dit, j’entends un artiste à la radio ou j’entends parler d’un truc, et ben je vais télécharger 4-5 chansons et si ça ne me plait pas je laisse tomber, je les efface, je les vire mais si ça plait ben je vais acheter le CD. Donc en fait je ne suis pas pour ce qui est légal ou illégal, je suis juste pour le téléchargement intelligent, tout simplement.

Pourquoi avoir sorti le combat ordinaire comme premier single de l’album ?

En fait l’album aura deux facettes, il y aura des chansons plus sérieuses comme Le combat ordinaire mais sur d’autres sujets avec cet humour plus grinçant. On a fait ça parce qu’on traine encore l’image un peu boulet des Fatals Picards un peu « Poum poum, on arrive, on pète, c’est la fiesta on fait de la reprise »… On nous catalogue souvent dans les groupes du genre Elmer Food Beat ou Marcel et son orchestre et ce n’est pas du tout nous, même si ces groupes là sont des potes et qu’on apprécie leur musique. Les gens disent qu’on fait de la musique festive, mais nous on ne fait pas ça, et on n’en a jamais faite. On a déjà fait des chansons un peu connes, genre Schizophrène mais on avait envie dans cet album de sortir un premier single qui n’avait rien à voir pour dire que les Fatals Picards font ce genre de musique et non on arrive sur scène et on fait « poum poum, pouet pouet » même si c’est marrant et qu’on le fait des fois, mais on ne fait pas que ça et c’est ce qu’on voulait dire.

Sur le nouvel album, les chansons cachées seront-elles séparées comme sur Picardia Independanza, ou regroupées en un seul morceau comme sur Pamplemousse Mécanique ?

On va bientôt les enregistrer, et on ne peut pas dire encore exactement comment ça va se passer. Il y a plusieurs concepts et on avait une super idée toute à l’heure mais je ne sais pas si on va pouvoir le faire. On ne peut pas le dire, c’est la surprise.

Il y a déjà eu La Ferme comme chanson qui finit pas, il y a La Country qui dure aussi 73mn dans le meme concept. Je pense que là on ne fera pas ça. On a des petites idées sur quoi faire, on a des petites chansonnettes qu’on a écrite nous-mêmes, on a aussi quelques reprises marantes décalées qu’on a envie de faire. je ne sais pas comment on va goupiller ça mais il y aura de toute façon l’album et un autre truc.

La chanson sur la mort de Johnny a eu un effet buzz, pas tant sur le fait que vous ayez fait une chanson sur lui, mais plus parce que ça ne lui a pas plu…

Soit disant hein. Nous on n’a pas d’infos. L’histoire c’est qu’en créant cette chanson on est obligé de la faire écouter à Warner avec qui on est lié, et ils ne voulaient pas qu’elle soit sur le disque. Alors, ils ne nous ont pas dit que Johnny ne voulait pas mais juste qu’eux ne voulaient pas qu’elle y soit. On a un bon rapport avec eux, donc on a un peu insisté, mais bon ils ne voulaient pas.

On s’est alors dit d’accord, on ne la met pas sur le disque vu que contractuellement on n’a pas le droit de la mettre sur un support phonographique. En revanche, comme on l’aurait joué sur scène de toute façon, l’idée c’était de l’enregistrer correctement pour la mettre nous-même en ligne gratuitement au lieu que des mômes l’enregistrent avec leurs appareils photos pendant qu’on la joue sur scène et la mettent en ligne sur le net avec une qualité pourrie. Comme ça, ça faisait un cadeau de nouvelle année en attendant l’album qui sort dans deux mois, petite exclusivité qui n’apparaitra pas sur le disque.

Le truc c’est qu’il y a eu 1000 téléchargements les trois premiers jours et après c’est monté très vite dans les chiffres. Et parce que Warner a vu que ça commençait à buzzer, ils ont été saoulé parce que Johnny est chez eux et il sort son disque…bref le business. Il nous ont donc demandé du coup de la retirer, on l’a fait, mais les gens l’avait déjà téléchargé et l’ont fait suivre, et puis la presse en a bien sûr fait ses choux gras avec « voilà la chanson interdite sur Johnny ». Après est-ce que c’est réellement Johnny qui a demandé qu’on la retire, j’en sais rien. Je sais juste qu’il n’est pas en France mais en Chine.

On a dû du coup écrire un texte pour nous expliquer parce qu’on recevait des menaces de mort, d’autres qui nous ont envoyé des fatwas en disant qu’on ne pouvait pas souhaiter la mort des gens, et puis il y a des fans de Johnny qui nous ont écrit en disant qu’ils approuvaient, que c’était bien… On connait tous Johnny, on sait ce qu’il a écrit, plus ou moins en tout cas parce que ce n’est pas ce qu’on écoute le plus, mais on le connait, c’est un personnage attachant écouté par nos parents.

Ça vaudrait peut-être le coup de faire une rencontre et de l’écouter avec lui, vous ne croyez pas ?

Ah ben si un jour on le rencontre ouais. Je sais qu’on avait fait un morceau sur Bernard Lavillier qui avait bien pris la chose comme un hommage alors que c’était un peu trash que la chanson sur Johnny. On l’avait rencontré et ça s’était super bien passé. Si on devait le rencontré on lui dirait tout simplement qu’on ne souhaite pas sa mort, on n’annonce pas non plus qu’il est mort, on se demande juste ce qu’il va se passer le jour où il meurt. Et l’idée partait de là, le jour où Johnny va mourir ce sera sûrement journée de deuil national, c’est tellement une star… Donc voilà d’où est parti le délire.

En tout cas nous, chez OwShitz, on l’a pris comme un hommage.

Mais c’est exactement ça. Les mecs que tu peux pas blairer t’en parles pas. En plus on a bien travaillé sur cette chanson en la faisant bien rock, une orchestration à la Johnny quoi… Je comprends pas…On l’a pas eu en face aussi… Qu’il vienne me dire qu’il ne veut pas qu’on parle de sa mort, que cette chanson le saoule, là oui, pourquoi pas…

La dédicasse

Publicités

15 réponses à “Les Fatals Picards débarquent !

  1. J’ai écouté un petit peu les Fatals Picards y a quelques années, j’crois que j’écouterai leur nouvel album, peut être !

  2. Super interview.
    Le chanteur a bien répondu à toutes les questions en prenant son temps et avec humour. C’est juste dommage qu’il n’y ait pas eu tous les membres du groupe qui avaient l’air tout aussi déluré et sympathique.

    Et gégé la question existentielle épique.

  3. bonne interview, quoique la qualité fasse un peu mal aux yeux, m’enfin c’est ça l’amateurisme.
    pareil, on aurait pas du voir que le chanteur, dommage que les autres gais lurons ne soient pas aussi à l’affiche.
    merci pour ton boulot sérieux, trig, ça change.

  4. GG l’interview !

    Le chanteur a l’air bien sympatique et a les pieds sur terre, c’est cool.

    J’ai bien aimé le freestyle pour la question existentielle d’OwShitz.

  5. @broutilde : Oui, on sait pour la qualité. Et on a pas mal galéré pour trouver un site de diffusion de vidéos qui permettait d’uploader 30mn d’interview… On la proposera en téléchargement dans peu de temps pour une bien meilleure qualité.

  6. ça a été un réel plaisir de te rencontrer, Trigz et de pouvoir partager ce moment d’interview avec les Fatals Picards. Tu es le bienvenu au théâtre du Chevalet de Noyon ! Une bien belle soirée qui s’est terminée très tard avec les joyeux lurons des Fatals Picards… Ils se sont livrés à une séance de dédicaces à n’en plus finir…!! Leur prochain concert le Zénith d’Amiens le 4 avril prochain !

  7. Wow ! ça se pipolise par ici, les Fatals Picards, mazette! Bravo Trigz, pas si amateur que ça (quand on voit ce qui peut être posté sur le net, y compris par certains media « institutionnels »)

  8. Pingback: Le sens de la gravité, une bombe signée “Les Fatals Picards” « Le Tour du Web

  9. Pingback: Metric - Fantasies « Ow… SHITZ !

  10. Pingback: Le Jukebox de la semaine #6 « Ow… SHITZ !

  11. Pingback: Le Sens de la gravité, par les Fatals Picards « Francerock, le rock français dans tous ses états

  12. Pingback: Concert des Fatals Picards | Emmanuel Moulic | Photographe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s