On refait le match !!

Superbowl !

 

Il n’y a pas à dire, le football américain est aussi bourré de surprises et de rebondissments. Retour sur le Superbowl comme si vous y étiez.

 

1er quart-temps

Après l’hymne national interprété par Jennifer Hudson, les Cardz commencent l’engagement et se retrouvent face à une équipe des Steelers offensive des plus menaçante. A tel point qu’un premier Touchdown par le Quarter Back (QB) Ben Roethlisberger aurait été marqué s’il n’y avait pas eu l’intervention du coach adverse pour demander de revérifier avec la vidéo. Les Steelers ouvrent alors la marque avec un Field Goal

3-0

C’est au tour des rouges de l’Arizona d’attaquer, mais ils sont fébriles avec beaucoup d’erreurs dans leur jeu au sol. Ils perdent donc l’occasion de revenir au score et laisse les blancs retenter une attaque.

Le QB de Pittsburgh détonne en connaissant très bien les trajectoires de ses receveurs, à croire qu’il a des yeux derrière la tête.

 

Mais aucune concrétisation sur ce premier quart-temps. On observe cependant la domination des Steelers.

 

2ème quart-temps

Touchdown des Steelers ! Leur Full Back fonce dans le tas histoire de gêner la ligne défensive laissant le numéro 33 Gary Russel donner 6 points supplémentaires. La transformation est de plus réussie.

10-0

C’est au tour des Cardz : Kurt Warner feinte et a tout le temps grâce à ses co-equipiers de lancer une belle longue passe à Anquan Boldin qui fait une belle avance.
Premier Touchdown magnifique ! Le QB Warner lançant avec sang-froid une passe longue sur le Tight End numéro 89 Ben Patrick.

Transformation réussie. Score : 10-7

Le QB des Steelers a souvent tendance à sortir de sa bulle défensive créée par ses copains, ce qui est très risqué. Surtout quand on aperçoit une petite faiblesse de ses Linemen dans ce 2ème quart-temps. Les Cardz  arrivant enfin à stopper leur attaque, Ben Roethlisberger se voit obligé de faire un punt, et qui est à la réception de celui-ci ? Breaston ! Troisième meilleur receveur de l’équipe qui s’est fait un peu oublier de tous.

Beaucoup d’erreurs et de fautes des rouges, ce qui fait reculer leur équipe et premier sack du Linebacker Woodley sur Kurt Warner.
Obligé à son tour de faire un punt mais ses co-équipiers arrivent à plaquer le receveur tout de suite après la maîtrise du ballon.

Après quelques yards gagnés. Ben Roethlisberger rate sa passe, son lancé est contré par un joueur de l’équipe adverse et est récupéré par le numéro 58 Karlos Dansby.

C’est au tour de Kurt Warner de ne pas arriver à faire de longues passes tellement il est sous pression. Il tente donc de petites passes avec notamment le numéro 34 Hightower afin gagner du terrain.
Il arrive enfin à réaliser une passe pour Larry Fitzgerald à 49 secondes du sifflet
Ils arrivent à 2 yards de la endzone des Steelers et il reste 18 secondes pour pouvoir  réussir un Touchdown mais grosse surprise : le Linebaker James Harrison intercepte le ballon dans la endzone et remonte tout le terrrain avec à l’arrivée un Touchdown !

 

100 yards de parcourus ce qui est un record pour un Linebacker mais aussi pour un return dans un Superbowl.

Le score est à 17-7 après la Transofrmation et c’est la mi-temps. Les supporters sont donc tous chauds pour assister au concert. Et c’est Bruce Springsteen qui s’y colle, choisi par Mister President Obama himself, explosif pendant son show avec plein de loupiottes qui s’agitent en l’air dans la foule (à croire qu’il n’y a plus aucuns fumeurs aux States), et une fin sensée être drôle avec un dialogue entre le chanteur et son guitariste se demandant s’ils leur restent encore du temps juste avant qu’ un arbitre arrive sur scène et lance un drapeau signalant que le temps est écoulé…

 

3ème quart-temps

Les Cardz rejouent un peu plus le coté sécurité avec des passes courtes mais on sent le Running Back (RB) Edgerrin James qui n’a pas l’air très motivé.
Le Linebaker 51 Farrior sack le QB Warner qui laisse échapper la balle, et c’est Harisson qui se précipite dessus ! Hélas apres revisionnement de la vidéo, c’est une passe incomplète qui est décidée, et du coup les rouges gardent la balle pour un quatrième essai, donc un punt.

Des rouges qui font des erreurs encore et toujours, avec une faute cette fois-ci sur le QB alors qu’il n’a plus le ballon. Un QB bien en jambes d’ailleurs puisqu’il arrive a éviter bon nombre de plaquages marlgrè son gabarit.
Il arrive enfin à trouver le RB Willie Parker qui s’élance à toutes jambes dans un espace crée par ses Linemen jusque la ligne des 5 yards.
Un Field Goal est alors réalisé mais une grosse faute des Cardinals (un joueur fonce sur celui qui prépare la balle pour le Kicker adverse) fait que les Steelers ont droit a 4 nouvelles tentatives, et ils comptent bien en profiter pour tenter d’obtenir un autre Touchdown.
Mais la passe de Ben Roethlisberger est contrée par un défenseur rouge et a failli être récupérée.
C’est donc finalement un Field Goal qui est tenté et réussi.

20-7

 

4ème quart-temps

Les Cardinals sont tendus et commencent mal ce début de période. Hightower rate sa réception, Kurt Warner manque son punt. Leur première attaque est, tout comme le ballon, mal maîtrisée

Les Steelers quant à eux provoquent des erreurs chez les Cardz, qui n’en finissent pas de les accumuler, en jouant un jeu classique : gérer le temps et avancer sûrement.
Mais les rouges se réveillent enfin en sackant pour la première fois le QB blanc. Roethlisberger décide alors de faire un joli punt très loin qui permet à ses Linebackers un plaquage immédiat sur le receveur adverse.

Fitzgerald reçoit sa deuxième passe depuis le début du match, malgrè un Kurt Warner sous pression qui a failli se faire sacker.
Petite passe ensuite pour Arrigton qui gagne du terrain.
Une autre passe pour Fitzgerald qui fait avancer l’équipe.
Le QB étant sous pression donne le ballon à Hightower qui fonce droit devant pour gagner quelques yards et se rapprocher de la endzone.
Il tente alors une longue passe lobée en direction de Fitzgerald qui l’attrape dans la endzone alors qu’il est bien marqué par le numéro 24 Ike Taylor.  Touchdown transformé !

20-14

 

C’est au tour des Steelers d’attaquer et une chose est sûre, c’est que leur ligne offensive plie devant celle défensive des Cardz. La preuve en est, Roethlisberger se fait sacker par Dockett et se retrouve obligé à faire un punt.

Les Cardinals débutent alors leur attaque avec une superbe passe de Kurt Warner qui a bien eu le temps de voir Breaston.
Mais Warner est sous pression et se retrouve à faire des passes incomplètes que Troy Polamalu a failli intercépter à deux reprises.
3ème tentative et 20 yards à parcourir mais passe incomplète, encore…
Un punt est alors réalisé mais l’arbitre signale une faute des Steelers  qui ont fait un geste anti-sportif. Ils partent du coup de devant leur endzone !
S’ensuit un Safety qui a failli être marqué si Roethlisberger, plaqué dans la endzone, n’avait pas réussi à placer la balle en dehors.
Il ne reste qu’une tentative aux Steelers mais le QB préfère tenter malgrè tout une longue passe vers Santonio Holmes et ça marche ! Hélas, un drapeau jaune apparaît sur le terrain signalant une faute des Steelers. Ils doivent donc reculer de 5 yards. Résultat : le Safety est marqué !

20-16

Il reste 2mn 53…

Une passe incomplète de Warner vers Boldin, puis une passe magnifique en plein centre pour Larry Fitzgerald qui court tout droit vers la endzone laissant tout le monde sur place. Touchdown !

 

Et Transformation marquée 20-23

Il reste 2mn 37.

Les Steelers sont encore penalisés pendant leur offensive. C’est qu’ils en ont fait beaucoup des fautes dans ce 4éme quart-temps.
Roethlisberger qui a tendance à trainer en longueur mais qui sait garder son sang-froid se démarque et reussit sa passe, alors que les Cardz aurait pu faire un sack à 1 yard de la endzone adverse !
Une passe très longue incomplète grâce au Safety rouge, puis
malgrè beaucoup de pression, le QB arrive à faire une passe longue.
Sur la tentative suivante, il décide de partir seul et arrive à avancer un peu avant de se faire sacker
Il reste alors 1mn 02 avant la fin du match.
Il réalise alors une passe longue sur le numéro 10 Santonio Holmes, le Safety 47 qui le marquait a glissé mais finit par le plaquer. Les Steelers se retrouvent maintenant à 5 yard de la endzone !
Et il reste 49 secondes.
Une feinte de passe du QB et une longue passe dans le coin de la endzone, mais le ballon passe entre les mains de Holmes qui aurait pu obtenir un Touchdown.
Plus que 39 secondes.
Ben prend cette fois-ci son temps et l’envoie tout aussi loin dans l’autre coin de la endzone pour toujours le même homme qui, avec les deux pieds dans la zone, attrape la balle ! Attente de la décision vidéo avec d’un côté le Ben Roethlisberger agenouillé tenant la main de son coach Mike Tomlin en priant pour que ce soit bon, et un Larry Fitzgerald de l’autre qui n’arrête pas de dire non en regardant les ralentis…. Et c’est un Touchdown transformé!

27-23

Il ne reste plus que 35 secondes.

Kurt Warner prend tout son temps grâce à ses co-équipiers pour  faire une passe millimétrée magnifique pour Fitzgerald alors qu’il est marqué par 3 joueurs défensifs !
Il reste 22 secondes et ils sont à 57 yards de la endzone.
Une passe courte au centre, un timeout pour arrêter le temps, et il reste encore 15 secondes et 45 yards à parcourir.
Et arrive le drame ! Kurt Warner cafouille et se fait sacker par Lamar Woodley, laissant ainsi s’échapper la balle et être récupérée par un blanc.

C’est fini, les Stellers de Pittsburgh remportent le Superbowl !

1975, 1976, 1979, 1980, 2006 et 2009. Les Stellers ont inscrit un nouveau record dans l’histoire de la NFL avec 6 trophées.

C’est Obama qui doit être content, lui qui a annoncé qu’il supporterait les Steelers (ce qui est un peu logique vu que l’Arizona a voté majoritairement pour le républicain McCain, contrairement à Pittsburgh)

Le MVP Santonio Holmes a remercié ses Linemen et sa défense sans qui l’attaque dont il fait parti n’aurait pas eu la chance de se ratrapper et a ajouté : « Les grands joueurs se dépassent quand il s’agit de  jouer des matches importants »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s