Ligue 1 : 23ème journée.

ligue1_orangetn__

Retour sur la dernière journée du championnat de France, marquée par une belle affiche entre prétendants au titre à la ligue des champions, le sursaut d’orgueil d’un condamné qui ne faussera pas la fin du championnat, et les malaises qui pointent dans certains clubs. Et oui, peut-être la fin de la hype Savidan. Moche.

Nice – Lyon : 1-3

Dominateurs face à une équipe niçoise inexistante pendant presque une mi-temps, les lyonnais font le boulot et reprennent un matelas d’avance sur leurs poursuivants malgré leur piétinement -à domicile, surtout- antérieur. Makoun a ressuscité sur les cendres d’une équipe de Nice très inquiétante après son élimination en coupe de la ligue en milieu de semaine.

Marseille -Bordeaux : 1-0

Bordeaux perd le match à cause d’une efficacité momentanément égarée (mais qu’arrive t-il à Cavenaghi ?), et Chamack le gagne pour les olympiens sur un csc incompréhensible. Un jour sans chez les girondins malgré quelques éclairs collectifs et individuels (Gourcuff ! Jussié !). Marseille aura eu le mérite de ne jamais craquer dans un match qui s’est joué en grande partie aux (avec ) les points, bousculant le milieu bordelais. Brandao paraît désarticulé, mais on retiendra surtout les belles rentrées de papy Wiltord, et de Rodriguez derrière. Et Mandanda, putain.

Nantes – Paris : 1-4

Bien remis de son revers en coupe face à sa bête noire de 2009, Paris a corrigé une équipe nantaise bien faible et peu inspirée. Sans Hoarau ni Kezman, le club de la capitale emmené par un étincelant Sessgegnon a déroulé et confirme sa belle troisième place. Et on imagine de plus en plus difficilement ce qui pourrait bien amener la crise dans le club de la capitale.

Toulouse – Le Mans : 2-0

Toulouse assure, Gignac affirme son statut de meilleur buteur de championnat, et l’electrochoc Jeandupeux n’a pas eu lieu au Mans, aujourd’hui 14ème et loin des belles perspectives entrevues en début de saison. Très inquiétant si la dynamique ne s’inverse pas rapidement.

Lille – Sochaux : 3-2

Match cruel pour Francis Gillot, qui aura vu ses hommes mener 2-0 à la pause avant de se faire flageller par l’expulsion stupide de Daf cinq minutes après la reprise, puis se faire martyriser par des lillois conquérants. M’enfin, Gillot pourra toujours se consoler en se disant que son équipe aura participé au match avec le plus fort coefficient de « spectacularité » de cette journée, à égalité avec Sainté et Caen. Garcia et les lillois se placent juste un peu plus en embuscade pour une accession au podium.

ASSE – Caen : 3-2

Malgré son but à la 90ème, disons-le tout net : Savidan a vendangé comme c’est pas permis face aux cages de Janot dans un match pourtant à la portée des caennais. Seulement voilà, quand Savigol n’est pas bon, Caen ne gagne pas. Résultat : Ilan revit avec un doublé, et Sainté s’éloigne à quatre points de la zone rouge.

Le reste en vrac

Rennes n’avance plus, Guy la Moustache se dit lâché par son groupe sur la défaite au Havre 0-1. Auxerre reprend quelques couleurs et retrouve ses attaquants du côté de Marcel Picot face à une faible équipe nancéenne (0-2). Encore moins passionnant ? Les matchs nuls entre Lorient et Monaco (1-1), et Grenoble et Valenciennes (0-0).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s