L’homme programmé

L'homme Programmé

Ne vous êtes-vous jamais imaginé avec une seconde identité que seul vous pouvez entendre et à qui vous pouvez parler, au fond de vous même ?

Cette expérience va être vécue par un dénommé Paul Macy, nouvelle personnalité de Nat Hamlin, un sculpteur hors pair mais violeur en série également. Car  le débat sur la peine de mort n’est pas nouveau, et dans l’univers de L’homme programmé, la solution a été de ne pas tuer physiquement le coupable mais de détruire sa personnalité afin de lui en insérer une nouvelle, ce qui signifie de nouveaux sentiments, de nouvelles envies, de nouveaux talents, un nouveau travail, un nouveau (faux) passé, bref, une nouvelle vie.

Arrive le jour où Nat resurgit de l’oubli psychologique de Paul, et commence un combat acharné pour le contrôle d’un seul et même corps.

Vous l’aurez compris, le point fort de cette petite œuvre de science fiction créée en 1972 par Robert Silveberg est de s’imaginer à la place de Paul. Pouvoir parler avec quelqu’un qui sera toujours en nous ou lui dévoiler tous nos secrets sans qu’il puisse les révéler, qui n’en a jamais rêvé ?! Quoique parfois, l’envie d’être à sa place disparaît lorsque la douleur naît d’une lutte incessante où les ruses et l’influence sont les meilleures armes, et où la naïveté est la pire faiblesse.

Gros défaut pour ma part : la fin se termine d’une façon décevante, alors qu’on l’attend depuis les premières pages.

Peu cher, L’homme Programmé n’en reste pas moins un livre divertissant et plaisant à lire. Aux éditions Folio Science-Fiction.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s