Le tapage du moment: Dragon Age: Origins™.

En fait je vais gueuler. Oui, encore. Cela fait quelques temps que dès que j’ouvre mes flus RSS censés me rafraîchir les yeux de nouveautés, de choses cool et belles, de trucs inutiles mais fabuleux, ben je tombe sur des news mâchées et remâchées concernant Dragon Age : Origins™, et cela depuis quelques mois. Et ne me dis pas que t’en as jamais entendu parler, ô toi romanichel du computer, parce qu’avec ce qu’on nous en rabat les feuilles, c’est que tu dois absolument arrêter la masturbation (surdité blabla tout ça).

Oui bon je meugle, mais ça dit pas ce que c’est, ce jeu tant attendu.

« C’est quoi? » Ben Dragon Age Origins™, benêt, je viens de le dire.

« C’est qui qui le fait? » Dans le fouillis: EA (ceux qui publient) et Bioware (ceux qui créent) .

« C’est sur quelles plateformes? » PC, PS3 et Xbox 360 de prévus. Il en faut pour tous les goûts, chut.

« C’est quel type de jeu? » Un RPG sanglant, rated « M » (public Mature, comprendre ici du poutrage massif, de la sanquette, du cul, et du langage ordurier)

« Ca sort quand? » Le 3 novembre sortie officielle (US) pour PC et Xbox, en attendant un tas d’acharnés du clic l’on déjà pré-commandé depuis 6 mois. sinon le 6 novembre en Europe. Quant à la sortie PS3, plus tard dans le mois de novembre, on sait pas trop, flou artistique et mystériosité tout ça tout ça.

fulguropoing!

 

 

Je vous invite tout d’abord à aller sur le site officiel, comme ça se fait quand on est bien élevé: http://dragonage.bioware.com

Pour faire plus rapide sans avoir recours à notre pote Babelfish, Dragon Age : Origins™, c’est un RPG heroic fantasy assez sombre, c’est à dire sanglant, noir, voire même violent. Pourquoi ce titre? Vous vous le demandez, hein, coquinous. « Origins » vient du fait que selon le personnage que vous créez (selon son origine donc), celui-ci prendra une chemin spécifique : son XP, sa motivation et ses attributs (pas ceux auxquels vous pensez, messieurs) en seront tout chamboulés. En gros selon l’origine de votre personnage, votre aventure sera différente et la fin du jeu inédite. Ça, c’est Bioware qui le dit.

Sans rentrer dans les détails, on pourra choisir entre 3 races: nains, humains et elfes. et trois classes: voleur (rogue), guerrier (warrior) et mage (mage). Et avec beaucoup de variantes que j’ai le flemme de vous expliquer; en plus y a même pas besoin vous verrez par la suite. Après, vous faites comme tout le monde: vous vous achetez le jeu et vous vous faites un avis.

jean-michel jarre, son et lumière

 

La promo de Dragon Age…: de la promo matraquage ( Matrak Age! non c’est pas si drôle à la réflexion) ni plus ni moins. Bioware a décidé de nous bourrer le chou fleur, et le pire, c’est que ça marche. Après une centaine de vidéos promotionnelles toutes plus belles les unes que les autres (qui nous en feraient limite oublier le jeu même), ils ont décidé d’en remettre une couche histoire d’atteindre  leur quota de pré-commandes (un peu comme les groupes Facebook, wouw on a dépassé les 600 000, merci à vous mes fans) en nous titillant les glandes salivaires : disponible depuis 1 semaine environ, un programme en téléchargement sur le site (ici) permet de créer son personnage! Pour être tous prêts dès le coup d’envoi du jeu! Psychédélique. (j’avoue, je l’ai téléchargé)

Bioware nous promet aussi une super version collector du jeu. Non, vous ne trouverez pas une nouvelle collec’ de carte Panini avec des dragons dessus, mais un collector sympa et assez classique: un coffret en métal design, un DVD avec Truc inédits : making-off, interviews, artworks, tips, 3 objets exclusifs à ramasser dans le jeu, une carte en tissu pour faire ce que tu veux avec et je veux pas savoir quoi, des machins supplémentaires à débloquer (personnage et quête unique). Mais le pompon, c’est que tu auras aussi droit à un objet exclusif valable dans Mass Effect 2™ (apparemment, une armure « blood dragon armor » commune aux deux jeux), cadeau empoisonné et pousse au crime censé te faire acheter l’autre jeu. Bon, c’est une bonne tentative marketing, mais le style des deux jeux étant assez différents, moi je dirais tentative ratée.

Pour continuer dans le « vazyjetepousseàacheterplusviteplusfortplusvitejusqu’auboutdel’extrêmelimite », tu auras droit à un objet supplémentaire si tu pré-commandes le jeu, et encore un autre si tu passes par le site Gamestop. Youpi. D’autres voient déjà loin, comme DL Gamer, qui proposent déjà un Titan Quest 2™ offert pour un Dragon Age : Origins™ acheté…

Tout le monde y va de son commentaire, de sa promo, de son couinement (je pense à Neo), de son étouffement (quand on voit le prix de l’édition normale),  et en attendant de voir si le jeu est à la hauteur du son de clairon, je vous laisse en compagnie de quelques trailers ainsi qu’un bout de cinématique avec NPC, et d’une démo.

Publicités

3 réponses à “Le tapage du moment: Dragon Age: Origins™.

  1. Pas trop de surprise en fait, il suit le chemin de tous les jeux grosse production de ces derniers temps. Vive les objets exclusifs totalement inutiles.

    M’enfin bref, je serais de la partie quand même.

    Baldur’s Gate quoi merde.

  2. borderlands est sorti, pas besoin de plus de jeux.
    mais au delà de ça, j’espere que la version xboite sera pas trop castrée par rapport au pc 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s