A gifted man : quand « Ghost » rencontre « House »…

Les nouvelles séries, c’est mon dada. Les courtes,les longues, les nazes, les moches, les inconnues…pas de discrimination. L’automne arrivant, florissent les nouvelles séries; chaque chaîne mise sur ses nouveaux poneys et des fois, c’est la grosse gamelle. Cette année, le grand gagnant des annulations de diffusion fut « The Playboy Club » (NBC) qui a fait un bide monumental. C’est embarrassant. Mais pas forcément justifié quand on voit certaines daubes télévisuelles qui elles survivent alors qu’elle auraient dû se faire faire un petit quickening en bonne et due forme. C’est le cas de « A Gifted Man », petit navet de CBS. Présentation.

Voici maintenant quelques épisodes que CBS diffuse « A Gifted Man ».

Il s’agit de l’histoire du Dr Holt (Patrick Wilson), chirurgien neurologue surdoué qui vit une vie de riche célibataire froide, sans saveur et où le travail est omniprésent. Quand un beau soir, il rencontre son ex-femme également médecin (Jennifer Ehle) qu’il avait suivi à l’époque à l’autre bout du globe dans leurs projets de sauver le monde. Le lendemain en allant travailler, Dr Holt découvre dans un journal que son ex-femme est morte quelques jours auparavant…

*suspens haletant*

DAMNED! encore du poulet à midi.

S’ensuit alors des épisodes au scénario plat: Holt tente de 1/combiner son travail de chirurgien-star avec la clinique pour défavorisés que son ex lui a laissé derrière 2/de « redevenir humain et bon » grâce aux morales à deux balles de son ex fantôme 3/de concilier science et paranormal 4/de choper sans se faire gauler par Mme Casper ; et tout ça de 8h à 20h du lundi au vendredi. Il est fort ce Holt. Pas étonnant que ce soit un gifted man; je veux le même à la maison. Quel talent.

Egalement à chaque épisode (on en est actuellement au 7ème), on a droit à deux patients types: le premier est un pauvre de la clinique de son ex qui s’est pris un fer à repasser dans l’oeil et que Holt sauve sans les mains avant sa pause sandwich; le deuxième est un client blindé de fric qui a une tumeur au cerveau au fond à droit en sortant frappez avant d’entrer que Holt lui ôte d’un coup de bistouri comme l’on fait sauter une crêpe lors de la chandeleur: hop.

attention derrière toi c'est affreux!

C’est niais, c’est plein de bons sentiments, c’est moralisateur et démago, c’est donc parfait pour les bobonnes de 50 ans qui se font chier au foyer.

A noter au passage la performance assez moisie de Jennifer Ehle dans la peau de Anna Paul, l’ex-femme fantôme. Un beau jeu d’acteur digne d’une pub Kellog’s: sourire stupide et air béat permanent, que l’on soit triste ou content, qu’il vente ou qu’il neige, que le prix de l’essence prennent 20% ou pas.

Allez, pour nous achever, qui retrouve t-on dans le rôle du médecin remplaçant la défunte? Je vous le donne dans le mille: Rachelle Lefèvre!!

AVANT:

"appelez-moi Madame vampire."

APRES:

"naïsse tou mit yoo, i'm docteur Sykora"

La barre est bien haute, chers amis!

Limbo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s